Baialyn a quitté ma demeure. Elle a pris armes et bagages et s'est installé chez mon collègue, sa femme et leurs 4 enfants.
Elle est brossée plusieurs fois par jour, squatte les genoux, les meubles, fait sa part de bétises, est nourrie comme une princesse et est adorée comme il se doit.
Mon collègue a acheté un système de collier antifugue petsafe afin que la puce puisse profiter sans peur des joies du jardin.

D'après les retours, elle est vraiment zen, et chez moi aussi, plus de disputes, plus de réveils nocturnes pour faire la police, beaucoup moins de tensions et une Safira qui s'épanouie.

Pas de regret à avoir. Baialyn est heureuse dans cette grande maison avec plein d'humains à son service et bientôt, l'attrait de l'extérieur sans risque. Faire la chef à la maison me l'avait rendue tendue, réticente, elle ne se détendait plus pour les câlins et les séances de brossage. Maintenant, c'est elle qui réclame la brosse en se vautrant par terre ventre en l'air.

Photos sur son album.