Difficile pour un particulier de comprendre le principe du chat de race et son utilité.

Une utilité ? Pas sure qu'il y en ait outre celle de se faire plaisir.

Il est moins dur d'appréhender la notion de race chez les chiens parce que certains ont des rôles sociaux bien définis, une image publique ancrée dans la culture populaire : les dalmatiens, les cockers, les chiens de chasse, les chiens de berger, les chiens d'aveugle, de policier, d'avalanche, de recherche en décombres, renifleurs de drogue, etc.
Rien de tel dans le monde félin même si à peu près tout le monde voit bien à quoi ressemble un siamois grâce à Disney.
Il suffirait du vrai bon film d'animation à succès incluant diverses races de chats pour que tout devienne plus évident pour le pékin Lambda.

Souvent, pendant les expositions félines, des visiteurs s'arrêtent devant nos cages et disent "Oh regarde, c'est Minette", "On a le même à la maison ! Si, je vous assure, notre chat, c'est un norvégien sauf que nous, on l'a eu à la ferme en bas de la rue. Si madame, c'est le même."

Une comparaison me vient de suite à l'esprit.
Entre votre chat qui ressemble à un norvégien et mon norvégien de race, c'est comme entre un sac Hermès et sa contrefaçon. Ça se ressemble, ça a la même couleur, la même forme, la même odeur, les mêmes traits de caractère, mais il y en a un qui est estampillé Hermès et l'autre pas. Voilà, c'est aussi simple que ça.
On les aime pareil, ils sont aussi magnifiques l'un que l'autre, mais y'a juste l'estampille qui fait que l'un est de race et pas l'autre.
L'estampille du chat, c'est son pedigree LOOF, celui qui certifie ses origines, avec un père et une mère norvégiens eux mêmes issus de norvégiens et qui donnera un norvégien similaire quand on le mariera avec un norvégien. On aura alors un nouveau norvégien qui ressemblera à ses ancêtres, avec le caractère de ses ancêtres et les gênes de ses ancêtres puisque ce norvégien de race est issu spécifiquement de la sélection humaine sur des critères bien précis de caractère, de génotype et de phénotype.

Votre chat non estampillé lui n'a pas le même patrimoine génétique. Il est un heureux hasard de la nature et des mystères de la génétique. Le patrimoine génétique qu'il transmettrait à ses chatons n'est pas fixé par un long travail de sélection et sur ses futures portées, vous tomberiez aussi bien sur du "banal" (bien que je pense profondément que ça n'existe pas un chat banal) chat de gouttière que sur un autre chaton aux poils mi-longs et au profil effilé.

Bref, de toute façon, dans tous les cas, vous ne pouvez dire qu'un chat est un chat de race que si vous pouvez le prouver papiers à l'appui (c'est à dire pédigrée). Un éleveur de norvégien qui vous vends un chaton sans pédigrée vous vend un chat normal qui ressemble à un norvégien. Vous ne pourriez pas le sortir en exposition, ni lui faire faire des bébés norvégiens même si vous lui trouviez un compagnon avec papiers puisque le votre n'en aurait pas. A raison de 35€ le pédigrée, reconnaissez que c'est rageant.
Si vous prenez dans un refuge un chat qui ressemble à un persan, sans doute issu d'un élevage mais qui n'a pas de papiers, ce chat est un type persan. Même si c'est le plus beau chat du monde, vous ne pourriez le sortir en exposition (à titre d'exemple, tout le monde n'a pas envie de faire des expos hein ! ) que dans la catégorie "chats de maison".

Encore une fois, j'insiste sur le fait que toutes ces explications sont juste là pour éclairer la partie technique. Rien à voir avec la qualité du chat. J'ai des chats de maison absolument divins, beaux, câlins et je connais des chats de race absolument imbuvables et dont je ne voudrais pas même s'ils valaient très cher et qu'on me les donnait !

Voilà, j'espère que c'est un peu plus clair ? Sinon, n'hésitez pas à me poser vos questions par mail ou dans les commentaires.