J'ai entendu ce matin à la radio (France Info pour ne pas la citer) un sujet qui m'a fait vraiment grincer des dents et dresser les poils.

Il y était question de l'assurance chômage. Le journaliste expliquait que patronats et syndicats se penchaient sur le sujet des indemnisations des chômeurs, qu'ils envisageaient que l'indemnisation puisse être dégressive dans le temps parce qu'en l'état, vu le taux de chômage, les cotisations salariales ne suffisent plus à payer les indemnisations et que donc l'assurance chômage est déficitaire chaque année de plus en plus.

Une femme (chef d'entreprise ?) expliquait qu'à ce rythme, si on ne fait rien, arrivera un moment où tout simplement le système tombera en faillite et on ne pourra plus du tout indemniser les chômeurs. Et là le journaliste de dire la monstrueuse imbécilité du jour ...

On ne doit pas s'inquiéter ni paniquer parce que comme pour les autres assurances sociales (santé etc), quand y'a plus d'argent, ben c'est pas grave on l'emprunte sur les marchés financier donc dors tranquille pauvre crétin décérébré, tu auras toujours ton indemnisation chômage et surtout, sache bien qu'après toi, la fin du monde !

 

Mon banquier va accepter ça vous pensez ? Quand je serai à découvert je pourrai lui dire "Ah mais ne vous inquiétez pas mon brave, bien sur que je vais pouvoir continuer à payer vos monstrueux agios et soutenir mon train de vie, il suffit que je fasse des emprunts !". N'est-ce pas ce principe qui a causé déjà la crise des subprimes ?

Est-ce que nos politiques qui ont fait de si longues études ont une vision au delà du court terme ?

On-t-il des enfants et si oui, que pensent-ils leur laisser ?

 

Vivre à crédit, ça c'est une gestion saine d'un pays !!!